Home

Estelle Matczak
Sculpteur Mural

Découvrez en vidéo mon travail d’artiste mural, sculpteur sur métal, dans une interview de Arch & Home, le site des architectes et artisans d’exception.

ABOUT HER

mar_0203_estelle-91

Artiste mural en acier oxydé c’est encore étudiante, qu’Estelle Matczak s’intéresse au travail d’oxydation. C’est tout d’abord dans le cadre de sa maîtrise d’Arts Plastiques, qu’elle mène une réflexion sur le traitement de surface. Elle aboutit à la traduction picturale des oeuvres de Stefan Zweig pour son projet de soutenance. Celui-ci s’intitule « Paroles d’images, images d’écrits », dans lequel elle associe son goût de la poésie à celui des textures.

Poursuivant ses expérimentations, c’est en fait l’accident d’un adhésif oublié sur la tôle qui lui permet d’entamer ses expérimentations de motifs sur la tôle oxydée.

Depuis, Estelle explore l’acier, ses nuances d’oxydations, par une recherche continuelle de palette colorées, de matières oxydées associées à des motifs. Patinés ou découpés, hors cadre, les motifs conduisent Estelle à choisir d’occuper l’espace et de nourrir son goût des paradoxes en présentant des sculptures murales.

Inspirations

Estelle Matczak est sensible à l’esthétique des courbes, la notion de légèreté et d’envol.

Elle recherche l’équilibre et l’harmonie en jouant sur les contrastes et les oppositions, entre l’industriel et le poétique, entre le lourd et le léger, le féminin et le masculin, le chaud et le froid, le plein et le vide.
Elle mène une réflexion sur le rapport du motif à la matière, et de la matière à son environnement.

Elle crée alors une diversité de motifs s’inspirant de la nature et de ses courbes pour créer un contraste entre la masculinité du matériau et la féminité du motif.
Son oeuvre s’enrichit au fil du temps d’une collection de motifs comme un herbier personnel: feuillages, roses, feuilles de marronniers, pissenlits, chèvrefeuille, érable, coquelicots..

estelle-matczak-detail-2-patine -acier-chocolat
estelle-matczak-detail2-porte-passage-derobé

Philosophie

Le travail d’Estelle Matczak se lit comme un univers hybride où le féminin et le masculin dialogue, s’oppose, s’associe.

La force du feu s’oppose à la douceur, la délicatesse du pinceau, les motifs de végétaux, légers, habitent une tôle brute d’acier, lourde.

C’est de ces dialogues que peut éclore le travail d’Estelle Matczak, et donner à voir un univers féminin: l’utilisation de l’outil chalumeau par une femme devient un acte porteur : geste générateur de sens pour sa symbolique virile.
La poésie s’inscrit dans la tôle, autour de la tôle, et donne à voir une métaphore de l’envol, symbole d’avenir.

L’artiste souligne l’importance de l’équilibre, entre la masse qui plaque la tôle d’acier sur le mur et la légèreté des éléments hors cadre qui élèvent cette  dernière.
Transcender les limites du format, pour « sortir du cadre », et par conséquence, proposer une sculpture murale qui occupe l’espace.

C’est surtout une approche particulière de la sculpture murale en acier patiné comme moyen d’explorer la forme, la matière et l’espace.

PROCESS

  • 01

    Mood Boards et recherches graphiques

    planche d'intention

  • 02

    Préparation de la tôle d'acier

    mar_0203_estelle-55

  • 03

    Patines pour oxydations

    patines melanges

  • 04

    Echantillons de motifs

    wp_20150918_002

  • 05

    Finitions, matières et couleurs

    patines finitions

Support

Estelle Matczak travaille sur tôle d’acier brut.

Son intérêt pour l’acier industriel brut lui permet de se confronter directement aux propriétés intrinsèques de la matière.

Celle ci est dégraissée, poncée pour créer du grain nécessaire à l’accroche de la patine.

Initialement utilisée dans les fonderies, la patine au chalumeau consiste à chauffer le bronze et à déposer un mélange de nitrates, afin d’obtenir une coloration sur une sculpture en bronze.

Elle a donc fait évoluer cette technique pour la travailler, sur de l’acier, reconnu instable pour ses réactions face à l’humidité notamment,  à plat, et y combiner un travail graphique de pochoir, et de découpes afin d’associer un motif à la matière oxydée. Le tableau, associé aux découpes, devient sculpture murale.

Outils

Deux outils sont prédominants:

Tout d’abord le pinceau, brosse large, outil indispensable et délicat, geste personnel,est le symbole de la signature de l’oeuvre. C’est lui qui permet de déposer la patine, de maîtriser les effets, et d’imprimer son style propre sur le support.

Ensuite, le chalumeau, symbole du feu et de la force virile, se révèle comme un acte militant d’une femme qui impose sa personnalité dans cet univers.

C’est donc une nouvelle opposition entre un outil « doux », le pinceau, et un outil « fort », le chalumeau.

Oxydations

L’oxydation se développe dans une palette de gris chaud, aux tons de bronze, d’or, d’orangé, de bruns, de rouge, et de noirs, de reflets bleutés ou encore verdis.

Selon les nitrates de fer, de cuivre, les barèges et autres tourmalines, l’artiste  développe son vocabulaire coloré qui s’enrichie grâce aux finitions mates, satinées ou ultra glossy.

Elle a créée surtout un nuancier qu’elle enrichie régulièrement de ses essais et de ses expérimentations.

Making off

Work

Les oeuvres d’Estelle Matczak jouent autant sur l’évanescence de la matière oxydée que sur la présence de ses motifs et découpes. Elles sont conçues comme un révélateur de l’espace avec lequel elles sont en résonance.

L’œuvre est toujours une mise en espace qui se confronte aux espaces dans lesquels elle s’inscrit, qu’il s’agisse de restaurants, de galeries ou d’intérieurs de particuliers. Cette relation entre l’œuvre et son environnement aboutit à la création de pièces, panneaux patinés, qui affirment fortement leur présence tout en s’intégrant si parfaitement à leur contexte qu’elles semblent en faire partie.

Sur mesure

Ses oeuvres sont destinées à un public de collectionneurs et de galeristes, et ne sauraient être reproduites à plus de 8 exemplaires.

Elle travaille également sur commande pour des architectes et des décorateurs.
Elle propose alors un projet graphique sur mesure, assorti d’une palette d’échantillons de matières, et de finitions, avant de passer à la création pure de l’oeuvre finale, assemblage d’acier brut patiné qui devient tôle poétique.

Les déclinaisons sont alors multiples: recouvrement de portes, de bar, de cheminée, cloisons mobiles, têtes de lit.

Actualités

Presse

Journal des Bonnes Nouvelles

logo-jdbn-1

Madame Presse Déco été 2017

IMG_0011

Style Campagne mai juin 2017

reportage métiers d'art style campagne mai juin 2017

Ouest France Mars 2015

JEMA

Revue Fèvres n°54 juillet 2015

CouvFevresN54

Réseaux sociaux

Email

estellematczak@gmail.com

Adress

5 rue Delbarre
64 250 Cambo les Bains

Phone

06.70.17.36.97